GOLF : Histoire des clubs (ou cannes)

Les clubs sont utilisés pour lancer la balle de golf. Initialement, ils sont répartis en trois catégories :

  • Bois : Ils se nomment ainsi car au départ, ils possédaient une tête faite en bois. Au départ de chaque trou on place la balle sur un tee pour effectuer des longues distances sur le fairway et leur loft (angle entre la verticale et la face du club) varie. Leur tête est faite en titane ou en matériaux composites.
  • Fers : Leur tête est fabriquée en acier et possède également des lofts variés.
  • Putter : Il est employé pour propulser la balle sur de courtes distances principalement sur le green.

Loft et lie d’un club de golf

La plupart des clubs sont désignés par la face de leur tête qui possède toute un loft (qui est l’angle compris entre le plan vertical et la face même du club lorsqu’il est posé sur le sol) différent. C’est ce loft qui fait quitter le sol à la balle dans un mouvement ascendant sauf dans le cas d’un drive (coup initial au départ du trou) où la balle doit être contactée dans un mouvement horizontal ou légèrement ascendant. L’impact de la face du club sur la balle compresse celle-ci lui donnant ainsi des effets particuliers voulus ou non (slice, hook, backspin, …).

Une série de clubs (bois, fers et putter compris) ne doit jamais excéder le nombre de 14 dans le sac. Elle comprend bien souvent trois bois, deux wedges (fers ayant un loft très ouvert), un putter et huit fers (3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 plus un pitching wedge).

Lire la suite

Publicités